Découvrez l’e-jukebox dépanneur de soirées : Mon Beat Dans Ton Crew

Voici quelques mois que l’e-jukebox « Mon Beat Dans Ton Crew » sévit sur le web pour vous faire écouter, découvrir et partager les musiques de vos soirées.

Capture d’écran 2014-07-09 à 07.20.45

Aujourd’hui, cette super initiative débarque sur votre mobile.

« Partant d’un concept simple – un clic sur le buzzer = une chanson – Mon Beat dans ton Crew est à la fois une application mobile et un site web offrant une playlist rêvée à tous ceux désirant remuer du bassin !

Mon Beat dans ton Crew a pour ambition de partager des centaines de chansons accumulées au fil du dancefloor. La sélection musicale gravite principalement autour de l’électro, du funk et du hip-hop, et fait la part belle à des artistes (trop) peu connus. Mon Beat dans ton Crew est un outil gratuit au service des nighters de tout bord.

L’application mobile (v1) offre des fonctionnalités supplémentaires comme la gestion de l’historique et des favoris.

Tu pushes – tu moves ! »

Capture d’écran 2014-07-09 à 07.20.36

Pour télécharger et partager c’est par ici, et le site web par !

Marc de Pierrefeu : Concept et sélection musicale

Wilfried d’Indy : Développement mobile et web

Alexandre Testu : Développement web

Contact : monbeatdanstoncrew.com facebook.com/MonBeatDansTonCrew @MonBeatDTC

 

Camille Delache

[Start-up créative] Artistics, galerie d’art en ligne

La Baguette culturelle lance aujourd’hui une nouvelle rubrique : les start-ups créatives !

J’étais déjà allée à la rencontre d’Actialuna, « artisan du livre numérique » et plus récemment de GuestViews qui veut « réinventer la relation entre les lieux culturels et leurs visiteurs ». Au vu du nombre de naissances de start-up dans les industries culturelles et créatives, la Baguette culturelle vous propose désormais une veille, des rencontres, des échanges avec celles-ci.

artistics

Premier article aujourd’hui sur Artistics, « une plateforme web pour découvrir de nouveaux artistes et acheter leurs œuvres en ligne sans pousser la porte d’une galerie » après échange avec sa fondatrice Sonia Rameau. « Dédié à la promotion d’artistes vivants et à la vente de leurs œuvres en ligne, Artistics.com se donne pour objectif d’accompagner la « digitalisation » du marché de l’art et de répondre aux attentes d’une nouvelle génération de collectionneurs. »

Encore une tentative de « digitalisation » me direz-vous ? Oui, mais celle-ci se veut complémentaire aux galeries physiques en s’adressant à une nouvelle génération d’acheteurs d’art. Prête à utiliser le commerce en ligne, elle n’est pas pour autant encline à passer la porte « sacrée » des galeries. A l’heure où les gros du commerce en ligne se lancent dans les industries culturelles (par exemple Ventes privées[1] et Amazon[2]), Artistics propose une relation plus proche de l’acheteur et de l’artiste.

Le curieux peut y acheter des œuvres originales, pièces uniques ou séries limitées, et aller à la rencontre des artistes. En plus d’être un plateforme d’e-commerce, Artistics propose aussi des contenus originaux sur les artistes, leur travail, leur atmosphère (retrouvez la partie « vidéos » du site en cliquant ici).

Pour transformer ce curieux en acheteur, la plateforme propose surtout un service clients qui appuie le choix avant et pendant l’achat, le tout sous couvert d’une garantie « satisfait ou remboursé ».

La création d’Artistics témoigne de l’émergence de nouveaux modèles de consommation culturelle, plus immatérielle. Pour autant les chiffres du e-commerce des biens culturels « traditionnels » n’affichent pas leur excellente forme : à fin septembre 2013, le livre recule de -1,5%, les jeux vidéo de -10%, la vidéo de -15% et la musique de -2% (chiffres FEVAD[3]).

Le temps nous dira si l’adaptation des modèles d’e-commerce aux marchés de l’art et de la culture est efficiente ou encore le nombre d’ajustements nécessaires pour que le profil d’un e-consommateur culturel s’affirme. A suivre donc !

Pour conclure, la fondatrice Sonia Rameau résume Artistics en 3 mots :

  • Disruptif (pour le modèle)
  • Valorisant (pour les artistes)
  • Orienté clients (pour les visiteurs)

Allez faire un tour sur le site web et téléchargez le communiqué de presse CP_Artistics_20nov.

Camille Delache