Revue de presse du 18 janvier : Amazon fournisseur de données, les trésors culturels du Mali, Damien Hirst et Le Débarquement

Sans données publiques, les bibliothèques se tournent vers Amazon par Antoine Oury, Actualitté

« Face aux moteurs de recherche, les établissements de prêt locaux s’attachent vaillamment à valoriser un catalogue riche, mais parfois pas très sexy, et surtout méconnu des internautes. Les bibliothèques de Clermont, dans cette optique, ont fait remonter des informations de sites commerciaux dans leur catalogue. Et s’est pris une belle volée de bois vert.

Au premier abord, la mention de la libraire Dialogues a de quoi surprendre, il est vrai, dans le catalogue d’un établissement public : le résumé de chaque livre présenté dans le catalogue des bibliothèques de Clermont provient de la base de données Decitre, ce qui oblige les bibliothécaires, dans une logique de données ouvertes, à citer leurs sources. Mais tout de même…

Et le pire provient de la vignette du livre, accompagné d’un petit logo, difficilement repérable, mais qui s’avère être celui d’Amazon : scandale chez les libraires de l’agglomération, et réaction ad hoc sur le blog de l’un d’entre eux : « Les deux sites marchands cohabitent donc paisiblement sur le site de cette fabuleuse BNA » écrit-on avec une ironie non dissimulée. »

Lire la suite sur Actualitté

amazon_logo

Au Mali se joue aussi une guerre culturelle par Véronique Mortaigne, Le Monde

« Craignant les effets des combats, des frappes aériennes et des pillages, Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco, a adressé mardi 15 janvier une lettre aux autorités françaises et locales engagées dans les opérations militaires au Mali. Elle leur demande de « tout mettre en oeuvre pour protéger le patrimoine culturel du pays, déjà gravement endommagé« , avec carte détaillée des sites d’importance à l’appui. »

En mars 2012, les islamistes radicaux d’Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) et d’Ansar Eddine, ont occupé le nord du Mali, alliés aux mouvements indépendantistes touareg. Dans les mois qui suivirent, à Gao et à Tombouctou, les destructions de mosquées et de mausolées se sont multipliées. Ces édifices de terre crue et de sable de toute beauté sont le symbole d’un islam ouvert, imprégné des préceptes de la confrérie soufie Qadiriya, qu’Ansar Eddine et ses mouvements frères entendent éradiquer. A la détestation de la représentation artistique, de la musique, de toute manifestation sacrée sortant du culte exclusif de Mahomet s’ajoutent les tentations de trafics en tout genre et de vols en bandes organisées. Ainsi, tout concourt à faire du riche patrimoine du nord du Mali une victime collatérale d’une guerre, que l’intervention militaire française voulait empêcher de s’étendre plus au sud. »

Lire la suite sur Le Monde

Djenné, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO

Djenné, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO

A ne pas louper : Damien Hirst propose ses « produits en ligne », Le Débarquement sur Canal + ce soir

Avec www.othercriteria.com, l’artiste Damien Hirst crée ses propres produits dérivés. Nouveau modèle de financement ? Vu sur Le Figaro

Ce soir, les acteurs français se lancent dans une émission inspirée du Saturday Night Live : Le Débarquement, mis en scène par Alex Lutz, avec Jean Dujardin, Gilles Lelouche, Guillaume Canet, Marion Cotillard, … Vu sur Evene

LE DEBARQUEMENT, CANAL+ 2013

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s