Revue de presse du 13 décembre : le petit mineur de Médiavision, trois clés pour comprendre une nation, Zurich perd des oeuvres, traducteurs hongrois

Petite histoire du petit mineur de Médiavision – Jean Tourette sur Rue89

« Un petit personnage souriant lance son pic dans une cible au rythme d’une ritournelle entêtante. Tout le monde le connaît. Tout le monde s’attend à ce qu’il tape dans le mille, pour faire apparaître à l’envers les derniers chiffres invariables d’un numéro de téléphone inconsciemment mémorisé de longue date. Et tout le monde l’aime bien, parce qu’il provoque à chaque fois le même réflexe pavlovien associé à un moment de plaisir proche : le film va commencer.

Icône et égérie de Médiavision, ce petit mineur adresse sans un mot son message aux annonceurs publicitaires des salles obscures :

« Avec Médiavision, vous tapez dans le mille ! »

Un message simple et efficace qui se propage bien au-delà de la cible justement, puisque tout cinéphile a déjà eu la mémoire écorchée par le coup du pic de mine. »

Petit_mineur_Mediavision_AlbertChampeaux

Démographie, cuisine et musique, les trois clés de l’avenir – Jacques Attali sur Slate.fr

« Pour comprendre où va une nation, on utilise en général des projections économiques, celles du PIB pour l’essentiel, à la valeur plus qu’incertaines. Bien d’autres paramètres en disent plus sur l’avenir d’un pays que des statistiques virtuelles. Et, parmi eux, trois domaines, trois champs d’activité, trois productions, que j’étudie toujours quand je cherche à comprendre où va une nation: la démographie, la cuisine et la musique.

L’un renvoie à l’essence de la vie, l’autre aux nourritures du corps, et l’autre à celles de l’esprit. La démographie nous dit tout des rapports entre les générations, les structures des familles, et les relations entre les sexes; elle nous dit la taille d’une nation, sa dynamique, sa capacité se renouveler. Son évolution est assez aisée à prédire, ainsi que ses conséquences sur les rapports de force idéologiques et politiques. »

marche de sant josep la boqueria ramblas barcelone

 

La ville de Zurich a perdu plus de 5 000 œuvres d’art – Libération

« La ville de Zurich a annoncé lundi avoir perdu la trace de 5 176 oeuvres d’art, dont une peinture de l’architecte Le Corbusier.

La ville a procédé au premier inventaire complet en près d’un siècle de son impressionnante collection de 35 000 pièces et découvert à cette occasion que près de 15%, dont 1 400 oeuvres originales, étaient manquantes, a indiqué la municipalité dans un communiqué. La ville pense toutefois retrouver la plupart des oeuvres d’art manquantes. »

 

Hongrie – Journées de galère pour les passeurs de mots – Péter Urfi dans Magyar Narancs (vu sur Courrier International)

« Une coquette villa entourée d’un jardin paisible abritant livres et tableaux. La Maison des traducteurs de Balatonfüred (est du pays) est le domicile provisoire des passeurs de la littérature hongroise, un des lieux importants de sa culture.

[…] La Maison ne peut donner aucune aide financière à la publication des livres, mais son fonctionnement contribue à la diffusion de la littérature hongroise. Son existence est un argument fort pour que des gens traduisent depuis le hongrois.
Le cas de You Ze Min illustre le pouvoir que peut exercer un traducteur. Ce jeune homme, diplômé en médecine, travaille dans un grand magasin de chaussures à Budapest. Il est pratiquement notre seul traducteur en chinois. C’est lui qui choisit l’auteur hongrois qui doit être édité en Chine, et le succès qu’il impose est considérable : le Journal de galère [en français aux Editions Actes Sud] d’Imre Kertész a eu un tel impact qu’il est diffusé sur le marché noir, quant à Une Femme [Ed.Gallimard] de Péter Esterházy, il a suscité là-bas des remous. »

Maison_traducteurs_Balatonfured

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s